RECYPECH

Des avancées en matière de R&D sur les chaluts et la poursuite de l’accompagnement des metteurs en marché et des acteurs locaux/portuaires. 

L’étude précédente, PECHPROPRE 2, a été menée dans un contexte sanitaire complexe (Covid) et il n’a pas été possible de réaliser toutes les actions prévues.

RECYPECH a été mené sur 12 mois entre novembre 2020 et octobre 2021 avec le soutien financier de l’Agence de la transition écologique (ADEME), France Filière Pêche (FFP), le Ministère de la Mer (MMer) et le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

RECYPECH a été mené avec la volonté d’être à l’interface des démarches déjà menées et de la création de la filière volontaire sur un périmètre géographique similaire avec pour souhait de trouver des solutions de recyclage pour les chaluts, d’accompagner les acteurs locaux/portuaires pour la collecte des EPU et d’avancer sur la démarche de filière avec les metteurs en marché d’engins de pêche avant le 31 décembre 2024 (Loi AGEC).

Accompagner le secteur de la pêche professionnelle en optimisant les dispositifs de collecte et de traitement des EPU en vue du montage d’une filière volontaire nationale de gestion des EPU

Méthodologie

Constats/Résultats

R&D chaluts polyamide et polyéthylène


Groupe de travail avec les metteurs en marché d’engins de pêche et un élargissement aux acteurs de la conchyliculture.


Des opérations pilotes à Boulogne sur Mer, sur le quartier maritime de Paimpol, à Lorient et Port la Nouvelle

En quelques chiffres

Tonnes par an de filets fins en polyamide mis en marché, en moyenne

Tonnes de chaluts en PE envoyées en test de recyclage au Danemark

Tonne de chaluts en PA envoyée en test de recyclage en France

Ports pilotes : Boulogne sur Mer, Paimpol, Lorient et Port la Nouvelle

Pour aller plus loin …

Téléchargez le rapport RECYPECH

Suivez-nous sur les réseaux sociaux